Guillaume LE COZ



developpeur passionné

Bulle internet : le spectre d'une bulle est de retour

Depuis quelques temps le spectre d'une bulle internet est de plus en plus présent et l'on trouve de nombreux articles sur le sujet.

Une bulle est l'effondrement d'un marché suite a des investissements massifs non rationnels. Pour qu'il y est une bulle il faut donc qu'un grand nombre de personnes investissent dans des entreprises, non pas pour les performances de celle-ci, mais seulement sur le fait que si d'autres personnes continue à investir dans les mêmes entreprises le prix de cette dernière va monter.

En 2000 lors de la première bulle internet nous étions encore dans les débuts de l'internet. Les connections ADSL étaient encore peut nombreuses mais le marché était prometteur. De nombreux projets on vue le jour, au début ces projets étaient lancés en fond propre, puis petit a petit des investisseurs se sont intéressés à l'internet. Mais cela n'a pas suffit et beaucoup d'entreprise sont allés chercher des fonds en bourse, à partir de ce moment là l'argent des start-up était de l'argent de particulier et la valorisation d'une entreprise dépendait uniquement du nombre de personne investissant dans l'entreprise. Enfin le coup final fut l'arrivée de gros actionnaires rachetant des entreprises à tour de bras.

Ce qui s'est passé en 2000 n'a donc rien avoir avec ce qui se passe maintenant. Le nombre d'utilisateur internet a explosé et internet n'est plus un médias de second plan, mais est un média de premier plan, avec même des tranches d'ages où internet est plus regardé que la télé. Les entreprises ayant levés des fonds l'ont étaient via des professionnels et non sous l'impulsion de petit porteur.

Cependant nous ne pouvont pas dire que tout va pour le mieux mais les conséquences possibles sont différentes. Il est clair qu'actuellement il y a une masse énorme de nouveaux projets web, bien plus que la demande. Il n'y a donc pas de place pour tout le monde et il y aura des perdants, mais le concept de bulle est impossible car il n'y a pas de petit actionnaire qui achètent et vendent rendant le marché très volatil.

Il y aura donc selon moi des échecs d'entreprise web vers 2009, des investisseurs perdront de l'argent mais si leur portefeuille est diversifié ils prennent moins de risque. Nous auront donc une baisse des investissements mais pour aboutir petit a petit un équilibre du marché et l'augmentation des revenus pour les sites restant, puisque étant moins concurrencés.

Pour ce qui est du business modèle, nombreux sont ceux qui critiquent le modèle publicitaire, mais quand on voie des sites comme Google qui vivent uniquement de publicité on voie bien que lorsque la publicité est intelligemment utilisée elle est rentable. Chaque site devant créer son propre modèle publicitaire.

Très bonne analyse que je partage en tous points. Concernant les modèles basés sur la pub(intelligemment utilisée ou pas) ; les gens feraient bien de s'y habituer, car à par payer directement pour acheter du service (ebay, hey watch, etc.) la pub est le seul modèle qui marche sur le net. Et je t'annonce pour bientôt de la pub dans ton twitter, ton netvibe et ton youtube/dailymontion... Et oui, les fonds d'investissement ne vont pas financer éternellement ces startup qui pour l'instant ne gagnent pas encore un sou

Pseudo :
EMail :
Site Web :
Conserver mes coordonnées?
ANTI SPAM : Combien font 2 additionné à 4 :

Blog d'un developpeur passionné.
Vous ne pouvez pas comprendre la récursivité sans avoir d’abord compris la récursivité.




Mes projets


cospender

nightypix

wamp





uBugtrack


Derniers commentaires

Sarki sur Mise à jour UwAmp en 2.0

Paryz sur Mise à jour UwAmp en 2.0

Cyril sur Mise à jour UwAmp en 2.0

Woznaik sur Mise à jour UwAmp en 2.0

Windy sur Mise à jour UwAmp en 2.0

Zaatsov sur Orange bride t-il le débit ADSL? Les explications

frnck sur Mise à jour UwAmp en 2.0

iPhone sur Un papillon geek et fan de l'Iphone

Nek' sur Mise à jour UwAmp en 2.0

rico sur 1miniyou une idée formidable